1. Accueil
  2. Article | Cinq nouvelles habitudes dans l'alimentation et ce que cela signifie en matière de sécurité alimentaire

5 nouvelles habitudes dans l'alimentation et ce que cela signifie en matière de sécurité alimentaire

04 juin 2019
Woman in grocery store image for Ruth Petran blog

 

Nos attentes concernant notre alimentation sont plus élevées que jamais. Aujourd'hui, les consommateurs font attention aux étiquettes indiquant les ingrédients, car ils veulent savoir exactement ce qu'il y a dans leur alimentation et savoir que ce qu'ils mangent est « sain ». Nous achetons aussi davantage d'aliments qui étaient jusque là considérés comme des produits de niche : des produits locaux, bios et des protéines végétales.

Cette demande est à l'origine de bouleversements pour l'industrie agro-alimentaire. Il est temps maintenant de voir comment continuer à assurer la sécurité alimentaire. Voici cinq tendances majeures dans l'alimentation, qui peuvent avoir un impact significatif sur les moyens de garantir la sécurité alimentaire.

1. Une alimentation personnalisée
L'époque où vos amis et voisins mangeaient la même chose que vous est révolue. Le choix est désormais beaucoup plus vaste, ce qui vous permet d'avoir une alimentation adaptée à vos propres désirs et besoins. Ces choix vont des options cétogènes aux protéines végétales en passant par les aliments au CBD, une molécule du cannabis dont les médias parlent actuellement beaucoup, notamment dans certains États des États-Unis.

Cette personnalisation accrue signifie qu'il est nécessaire d'être proactif pour comprendre et réagir aux risques potentiels des nouveaux aliments et ingrédients auxquels l'industrie agroalimentaire n'est pas encore habituée. Cela signifie également suivre les nouvelles réglementations en matière de sécurité alimentaire. Par exemple, il faut s'attendre à l'avenir à des consignes officielles plus approfondies en matière de systèmes de livraison de la nourriture.

2. Des étiquettes claires
Alors que nous avons plus de choix que jamais, les consommateurs exigent également une plus grande simplicité et transparence au niveau des ingrédients alimentaires. La demande d'une « nourriture saine » prend de nombreuses formes, dont l'absence de conservateurs et des ingrédients facilement reconnaissables.

Éliminer les conservateurs, y compris le sodium, des aliments peut contribuer à raccourcir la durée de vie des produits. Cela implique aussi de faire appel à des méthodes encore plus innovantes pour assurer la qualité et la sécurité des aliments. Au niveau de la réputation de la marque, cela signifie en outre que les entreprises doivent faire preuve de plus de transparence et doivent répondre rapidement aux demandes des clients qui souhaitent plus d'informations concernant les produits de leur alimentation.

3. Des aliments internationaux
Comme nous vivons dans un monde de plus en plus interconnecté, nous avons désormais accès à encore plus de gastronomies qu'avant. De plus, davantage d'aliments, notamment des poissons et fruits de mer, proviennent de pays tels que la Chine, la Thaïlande, le Canada, l'Indonésie, le Vietnam et l'Équateur.

Cela signifie que nous consommons souvent des aliments qui ont parcouru de longues distances jusqu'à notre assiette, ce qui peut avoir des conséquences sur leur qualité. Ce risque est accru par des législations hétérogènes en matière de sécurité alimentaire, et leur application variable selon les régions du monde.
 
4. La croissance de l'e-commerce
Selon l'enquête 2017 sur la santé et l'alimentation de l'International Food Information Council, pour 55 % de la génération Y, la commodité est un élément essentiel de leurs achats alimentaires. Ce n'est donc pas une surprise qu'elle soit une force motrice à l'origine de la croissance des livraisons à domicile dans le secteur alimentaire. Les restaurants qui ne proposent pas la livraison à domicile courent d'ailleurs le risque de perdre des clients.

Alors que la popularité des livraisons à domicile ne cesse de croître, les restaurants (et les entreprises de livraison) vont devoir évaluer les risques introduits par la livraison. Les préoccupations se portent principalement sur le contrôle de la température et les moyens d'éviter toute contamination croisée.

5. Une demande croissante pour des aliments sûrs
À la base de tout cela, il y a le fait que les acteurs de l'agro-alimentaire doivent faire face à une demande croissante de la part d'une population qui a besoin de plus de calories,et les gouvernements renforcent la réglementation en matière de sécurité alimentaire.

La voie à suivre consiste à avoir des stratégies de gestion des risques en sécurité alimentaire, grâce à une vraie culture de la sécurité alimentaire dans votre entreprise. Notre monde ne cesse de se complexifier. Se montrer réactif sur les questions de sécurité alimentaire fera la différence entre l'échec et le succès en matière de santé publique.
 

 

À propose de l'auteur

Ruth Petran, Ecolab Food Safety Expert
Ruth Petran, PH.D, CFS

Vice-présidente

Recherche, développement et ingénierie, Sécurité alimentaire et santé publique

Perspectives supplémentaires

Voir toutes les actualités